Navigation Menu+

Les ventes d’hybrides : chute ou progression cette année ?

L’an passé, le marché de la voiture hybride en France a représenté 3 % des immatriculations de véhicules neufs. Grâce à une offre grandissante et à des tarifs proches de leurs équivalents diesel ou essence, les ventes de modèles à double motorisation progresseront logiquement en 2016. Comment se porte le marché de l’hybride cette année? 

Comment qualifier le marché des ventes d’hybride cette année ?

hybrides.jpg

On ne peut pas qualifier le marché de l’hybride comme stagnant. Cependant, elle ne connait pas également d’essor considérable. On peut donc parler de légère progression avec un marché en hausse de 6,7 %. Le premier trimestre 2016 avait déjà redonné du peps à cette filière pour les professionnels de l’automobile, mais le mois d’avril à confirmer leur espérance. La bonne tenue des ventes est inespérée. Dans l’hexagone il y a eu une vente plus de 6,5 % par rapport à celui d’avril 2015. Les modèles se multiplient de plus en plus et offrent de nouveaux horizons en adoptant des options à leurs produits. La technologie ne cesse d’évoluer dans l’automobile et on a l’impression que le marché n’arrive pas à suivre pas à cause du pouvoir d’achat de la population qui baisse avec la crise.

Hybride d’occasion ou hybride neuf ?

Si vous avez de prendre une voiture hybride, et que votre cœur balance entre un hybride d’occasion ou neuve. Le choix que vous devez faire est crucial. Étant donné d’abord que par rapport aux autres voitures, les voitures hybrides ne sont pas si nombreuses. Et de là, les voitures hybrides d’occasion aussi ne le sont pas. Le premier facteur à considérer est votre budget. Ensuite, assurez-vous de savoir quels avantages sont ceux qui accompagnent votre voiture. Répondent-ils à vos besoins ? Sachez qu’une voiture d’occasion est moins cher, mais à une durabilité moins réduite si vous ne l’entretenez pas correctement. Tandis qu’une voiture neuve est chère, mais a une plus longue viabilité et fiabilité.